Le 18 novembre, c’est la journée de la Rumba catalane. Tout un dimanche pour découvrir l’essence musicale de Barcelone. Des ateliers musicaux, une expo et différentes animations le matin et une « Rumba jam » l’après-midi. À ne pas manquer si l’on veut profiter d’une fiesta authentiquement barcelonaise.

La rumba catalane c’est le son de Barcelone inventé par le musicien Peret. La fusion entre rumba cubaine et rythmes rock. Aujourd’hui, elle se réinvente grâce aux nouveaux groupes et à des diffuseurs comme le dj Txarly Brown et son Achilifunk (mixage entre rumba catalane et funk).

Pour ceux qui ne connaissent pas et pour ceux qui la connaissent depuis toujours, un  son  sur lequel on pourra danser dimanche 18 novembre. Un rendez-vous totalement festif avec des ateliers de guitare, des animations pour enfants, un marché « rumbero », une expo consacrée au groupe Ai Ai Ai. Et puis, l’après midi se poursuivra à l’Apolo avec d’autres animations ainsi qu’une Super Rumba Jam, à partir de 18 h.

Diada de la Rumba, dimanche 18 novembre, à partir de 10 h au Centre Artesà Tradicionàrius, quartier de Gracia (Travesía de San Antonio, 6-8) et l’après-midi à l’Apolo (Nou de la Rambla, 113). Entrée libre. Tout le programme des festivités ici  http://www.forcat.org/diada/ et Apolo