Moon vient d’obtenir le prix du meilleur scénario et du meilleur film au festival international du film fantastique de Sitges… Sam Rockwell, celuià du meilleur acteur pour sa formidable performance solo dans ce premier film de Duncan Jones
Sam Rockwell vedette de Moon le 1er film de Duncan Jones
Sam Rockwell -à à© vivreabarcelone.com

Palmarès de la Section officielle :

Moon de Duncan JonesMoon, vient d’obtenir trois prix, à  Sitges ’09. Meilleur scénario (à  Nathan Parker, d’après une histoire de Duncan Jones), meilleur acteur (pour Sam Rockwell) et meilleur film. Nous ne cacherons pas notre enthousiasme ici, car le film est sans doute l’un des meilleurs du genre de ces dernières années. Un bel hommage à  2001, l’Odyssée de l’Espace, de Stanley Kubrick. Le premier film de Duncan Jones mérite largement ces honneurs.

Prix ex-aequo de la meilleure actrice:à  Elena Anaya pourà Hierro et Kim Ok-vin pourà Thirst. Enter the Void, de Gaspar Noé, remporte le Prix spécial du jury.à Les prix de la section officielle ont été décernés par un jury de professionnels (Amanda Plummer, Neil Marshall, Tuomas Riskala, John Saxon et Jordi Battle Caminal). Meilleur court-métrage : One of those days, de Hattie Dalton. Mention spéciale : The boy who wouldn’t kill, de Linus de Paoli. Meilleur design production : Tony Noble, pour Moon. à Meilleur maquillage : Kaatje Van Damme pour Mr. Nobody. Meilleurs effets spéciaux : KNB EFX Group, pour Kinatay. Meilleure bande originale : Teresa Barrozo, pour Kinatay. Meilleure photographie : Benoit Debie, pour Enter the Void. Meilleur réalisateur : Brillante Mendoza, pour Kinatay.

Pour la section « Noves Visions » : prix duà meilleur film remis à  Deliver us from Evil, de Ole Bornedal, Mention spéciale à  Van Diemens’ Land, de Jonathan auf der Heide. Le prix du meilleur film documentaire de cette sélection, est attribué à  Best worst movie, de Michael Paul Stephenson. Meilleure découverte : Amer, de Hélène Cattet et Bruno Forzani.

Les Derniers jours du monde, reçoit le prix du meilleur film décerné par le jury « Jeunesse » (Carnet Jove). Meilleur film asiatique (Orient-Expresse/Casa Asia),à Ip Man, de Yip Wai-Shun. Meilleur long métrage d’animation pour enfants,à Panique au village, des Belges Stéphane Aubier et Vincent Patar, (une heureuse découverte que ce film fait avec de modestes moyens!). Le Méliès d’argent du meilleur film est attribué, par un autre jury de professionnels, à  The Eclipse, de ConorMc Pherson. Le Méliès d’or va à  Martyrs, de Pascal Laugier.

Les Derniers jours du monde (Arnaud et Jean-Marie Larrieu) a obtenu également le prix de la critique. Le prix Citizen Kane (meilleure révélation), va à  Dogtooth, de Yorgos Lanthimos.

Un prix très particulier (Prix Ben & Jerry’s) est décerné aux meilleures réactions du public pendant les projections, c’est évidemment, le terrifiant à Recà², des Catalans Jaume Balaguero et Paco Plaza, qui remporte le prix (pour les spectateurs les plus apeurés).