Le festival international du film fantastique et d’horreur, Sitges 09, aura lieu du 1er au 12 octobre. Au programme, du frisson, de l’angoisse, du gore… venus d’Europe et d’ailleurs. Pour démarrer, voici la sélection officielle des films en compétition.

à 

à 

La 42e édition du festival propose cette année une sélection de 22 films en compétition dans la Section Officielle. Le nouveau cinéma fantastique espagnol ne pouvait pas manquer au rendez-vous… Rec 2 sera présenté lors de l’inauguration (hors compétition). Hierro, du nouveau cinéaste Gabe Ibaà±ez raconte le drame d’une mère qui perd son fils lors d’un voyage sur une à®le nommée El Hierro (le fer). S’ensuit une spirale de cauchemars aux contours nihilistes sur la perte de l’identité. Un autre film espagnol, une production catalane Ingrid, de Eduard Cortés, relate l’obsession d’un homme pour une jeune artiste aussi belle que mystérieuse.

L’un des films les plus controversés nous vient de l’enfant terrible Gaspard Noé, qui avait déjà  pas mal remué les méninges des spectateurs avec Irréversible. Il nous revient avec Enter the Void, d’un réalisme et d’une esthétique particuliers, un séjour dans les lieux obscurs de l’âme avec une histoire de sexe et de drogue. Le scandale est attendu…

Des Philippines, le cinéaste Brillante Mendoza est en compétition avec Kinatay. A noter qu’il a obtenu le Prix du meilleur réalisateur au dernier Festival de Cannes. Kinatay est un film incandescent doublé d’un réalisme angoissant pour raconter l’histoire d’une séquestration qui saura faire frissonner les plus téméraires d’entre nous.à Un autre film très attendu est celui d’un habitué du festival, Vincenzo Natali, qui s’était vu attribuer le prix du meilleur film et meilleur scénario à  Sitges, en 1998, avec Cube. Splice est une science-fiction lucide avec Adrien Brody et Sarah Polley o๠un un scientifique a des prétentions d’évolution de la race humaine à  travers la bio-génétique.à La production belge Mr. Nobody est un surprenant conte fantastique o๠l’on verra un personnage hors du commun voyager aux XXe et XXIe siècles. Avec Diane Kruger, Jared Leto et Sarah Polley.à La sélection officielle offre aussi quelques comédies avec Accidents Happen, de Andrew Lancaster, Cold Souls, de Sophie Bartes, Timer, de Jac Schaeffer.à La sélection française continue avec un film de zombies La Horde, de Yannick Dahan et Benjamin Rocher, Les Derniers jours du monde, de Jean-Marie et Arnaud Larrieu (avec Sergi Lopez). Pour l’Angleterre, l’angoissant The Children, de Tom Shankland et Dorian Gray, d’Olivier Parker. Impossible de ne pas compter sur le cinéma asiatique, l’un des meilleurs, avec le thriller urbain Accident, de Soi Cheang (Hong-Kong), produit par John To. à L’histoire d’un curé vampire, Thirst, de Park Chan-Wook. Yatterman, une adaptation incroyable de la BD éponyme et grand succès au Japon. Grace, de Paul Solet, représentant du meilleur cinéma indépendant du genre pour l’Amérique du Nord et qui a déjà  participé au festival du film de Sundance. Le film grec Dogtooth, de Giorgios Lanthimos (d’un meilleur goà»t que L‘Attaque de la moussaka géante, Panos H.Koutras, 2001), prix de la sélection Un Certain Regard au dernier Festival de Cannes. Moon, de Duncan Jones (premier long-métrage du fils de David Bowie), déjà  récompensé du Prix du Meilleur Film au Festival International de cinéma d’Edimbourg. The Countess, de la comédienne et réalisatrice française, la très appréciée Julie Delpy, un retour au mythe de la comtesse-vampire Dracula (Erzebet Bathory). Ne te retourne pas, de Marina de Van, une histoire de dédoublement de personnalité pour un face à  face Monica Belluci/Sophie Marceau. Et, pour finir la liste de cette section officielle Sitges 09, le film d’animation suédois, Metropia, de Tarik Saleh.

C.B.

à 

à