Le Skylab, 3e film de la talentueuse Julie Delpy, nous mène en vacances en Bretagne, en 1979, quand la première station spatiale américaine menace d’entrer en collision avec l’atmosphère. Le prétexte à une comédie sur la famille d’hier et d’aujourd’hui. Un film en forme de petite bijou inspiré des comédies de Woody Allen. À ne pas manquer.

Le 3e long métrage  de Julie Delpy revisite la famille du côté de la comédie mélancolique. Nous sommes en 79 époque où le Skylab, première station spatiale américaine, menace de s’écraser sur terre en  juillet. C’est le temps des vacances, une femme d’aujourd’hui prend le train avec sa petite famille et se souvient des siennes en Bretagne. Comme un voyage dans le temps où se recomposent les souvenirs, l’oncle fou, les cousins, les cousines, l’ancien para… et puis, les parents, gauchistes, féministes, comédiens (Julie Delpy nous mène dans son autobiographie avec le talent d’une vraie cinéaste, sans trop en faire). Les foires d’emoigne politiques, les premiers baisers des plus jeunes. Julie Delpy décrit les rapports avec la sacro-sainte famille, les accords et désaccords à la manière des films de Woody Allen. Des familles d’hier à celles d’aujourd’hui, la famille universelle. Où Delpy nous dit tout simplement à quel point certains liens sont inaltérables malgré les tempêtes. À noter, Le Skylab compte un générique de choix avec des comédiennes telles que Bernadette Laffont ou Emmanuelle Riva.

Un objet frais et précieux à l’image de la jeune actrice Lou Alvarez qui interprète Albertine, la jeune héroïne à la recherche des premiers émois et qui aurait largement mérité de sortir à un autre moment qu’en période estivale en Espagne -quand les salles sont désertées au profit de la plage ou de blockbusters américains en forme de douche froide-, un film de qualité qui passera quasiment inaperçu pour le public espagnol… et c’est  bien dommage. Julie Delpy est une grande.

 

Le Skylab, un film de Julie Delpy (2011), avec Lou Alvarez, Eric Elmosnino, Aure Atika, Noémie Lvovsky, Bernadette Laffont, Emmanuelle Riva… À l’affiche en Espagne. (En v.o au cine Renoir Floridablanca, Barcelone).