À ne surtout pas manquer, la nouvelle expo présentée à CaixaForum. 250 gravures de Piranèse, grand artiste et architecte italien du XVIIIe siècle. Un parcours qui met l’accent sur la modernité de ses travaux. Las Artes de Piranesi, arquitecto, grabador, anticuario, vedutista y diseñador, rendez-vous jusqu’au 20 janvier 2013.

Les Arts de Piranèse, architecte, graveur, antiquaire, védutiste et dessinateur est une expo dont la muséographie est en forme de promenade exceptionnelle démontrant la modernité de l’artiste vénitien. Et se promener dans la Caixa Forum pour parcourir les gravures, objets inspirés des dessins de l’artiste italien (Venise 1720-Rome 1778) est une promenade fantastique dans l’univers architectural de Piranèse. Piranèse a inspiré des artistes tels que Max Ernst ou De Chirico. Les gravures des Prisons imaginaires, 16 exactement, que l’on pourra voir ici, ont aussi alimenté les lignes de quelques fumeurs d’opium tels que Coleridge et De Quincey qui y voyaient la représentation parfaite d’une hallucination.

Si Piranèse était un amoureux d’architecture, le seul projet qu’il aura mis en forme est celui de Santa Maria del Priorato. Mais il continua de réaliser des gravures et signa toujours Piranèse architecte. Plus de 250 gravures sont visibles dans cette exposition ainsi que des oeuvres originales réalisées à partir des dessins d’objets dont les cheminées d’intérieur, vases, tasse  à café, fauteuil, tripodes. Et puis, le photographe Gabriele Basilico propose de mettre en lumière les panoramas romains de Piranèse à travers 32 photographies de places et monuments de la capitale italienne prises sous le même angle que les gravures de Piranèse.



Las Artes de Piranesi, arquitecto, grabador, anticuario, vedutista, diseñador, exposition visible jusqu’au 20 janvier 2013 à la CaixaForum, Barcelone (av. de Francesc Ferrer i Guàrdia, 6-8, Métro : pl. Espanya). Du lundi au vendredi de 10 h à 20 h. Samedi, dimanche et fêtes, de 10 h à 21 h. Entrée libre.