Avec London River, Rachid Bouchareb nous plonge au coeur des attentats de Londres de 2005 à  travers deux parents à  la recherche de leurs enfants disparus et possibles victimes. Avec Brenda Blethyn et le regretté Sotigui Kouyaté, véritable révélation du film.

London River

Cinq ans après les attentats de Londres, le réalisateur Rachid Bouchareb revient sur ce drame qui avait fait de nombreuses victimes. Ousmane (Sotigui Kouyaté) est un musulman qui vit en France, tandis que la britannique Elisabeth (Brenda Blethyn) vit sur l’à®le de Guernesey. Tous deux ont un point commun : leurs enfants, vivent à  Londres. Les deux parents n’ont que très peu de nouvelles d’eux. Elisabeth s’inquiète en apprenant la nouvelle de la catastrophe, elle essaye de joindre sa fille, en vain. Les jours passent, elle a beau laisser des messages sur son portable, la jeune fille ne rappelle pas. Pour subvenir aux besoins de sa famille restée en Afrique, Ousmane habite en France depuis longtemps. Il ne connaà®t plus son fils mais il a promis à  sa femme de le retrouver. Les deux parents vont se retrouver par hasard, à  Londres, à  la recherche de leurs enfants respectifs, espérant qu’ils aient échappé aux attentas.

Le film montre les différences entre ces deux personnes unies par la même angoisse. Des parents redoutant le pire. L’étrangeté, les différences (lui, musulman, elle, prisonnière de ses certitudes et d’une certaine éducation à  l’anglaise), vont vite être anéanties par le lien qui unissait le fils et la fille. Un lien idéologique (Elisabeht découvre que sa fille, Jane, fréquentait la mosquée en compagnie d’Ali, le fils d’Ousmane), mais aussi amoureux, ils vivaient en couple, dans l’appartement de Jane. Ousmane et Elisabeth vont arpenter Londres et ses hà´pitaux, chercher leurs enfants ensemble, espérer à  deux.

Rachid Bouchareb, réalisateur acclamé d’Indigènes (2006) livre à  nouveau un opus sincère sur ce qui peut réunir des personnes aux idéaux et au style de vie pourtant à  l’opposé.

Ici, les deux acteurs interprètent avec élégance et retenue deux être perdus mais réunis par le même amour pour leurs enfants et l’angoisse de la perte. Un grand film sur la vie et ses désastres.

à© Corinne Bernard, juillet 2010.

London River, de Rachid Bouchareb, avec Brenda Blethyn, Sotigui Kouyaté, Roschdy Zem… A l’affiche ces jours-ci, en Espagne. En v.o au cine Renoir Floridablanca, Barcelone. Vertigo Films.