Nick Cave, en livre et musique pour un rendez-vous le 24 octobre au Casino L’Aliança de Poble Nou… Une veillée intime avec le pape de l’underground ?

Difficile de faire son choix parmi la rentrée musicale, des concerts à  gogo avec des têtes d’affiches telles que Coldplay ou Leonard Cohen, et même le démoniaque Marylin Manson pour les plus furieux d’entre-nous… Cerise sur le gâteau, l’intello Nick Cave viendra semer ses mots le 24 octobre, mais d’une manière particulière comme il aime à  le faire. Grand séducteur…

Un show unique durant lequel il présentera son nouveau roman The death of Bunny Munro. Ce sera un véritable privilège d’assister à  ce show dans le mythique Casino l’Aliança du quartier de Poble Nou, à  Barcelone. Une soirée interactive o๠le public pourra poser des questions à  l’artiste pluridisciplinaire, lui demander de chanter des morceaux choisis. Presque une conversation. Nick Cave sera accompagné de deux des Bad Seeds, Warren Ellis au violon, et Martyn Casey à  la basse. La soirée proposera des chansons de l’immense catalogue du musicien ainsi que des lectures des pages du nouveau roman.

The Death of Bunny Munro est un conte moral, le dernier voyage d’un homme à  la recherche de son âme. Dans la même veine que And the Ass Saw the Angel, paru en 1989 (Et l’âne vit l’ange, éd. Le Serpent à  Plumes, 1995, pour la traduction française), Nick Cave poursuit son chemin spirituel (en commençant par se laisser pousser une moustache de tsigane (!)). Le roman est écrit dans une langue qu’il aime manier à  sa guise, réinventer. Cette manière particulière qu’il a de jongler avec la linguistique et qui fait sa marque de fabrique. Le roman sera dans les librairies ici dès le 10 septembre. On pourra se le procurer en livre-audio si l’on préfère entendre la voix de velours du crooner undergound.

Nick Cave se pose à  contre-courant des modes et quel bonheur de l’avoir rien que pour nous, loin d’un megashow avec écran (Leonard Cohen, que vas-tu faire dans cette galère le 21 septembre?!). Un rendez-vous intime comme dans un salon.

Nous l’imaginons très bien en pleine conversation poético-musicale dans un boudoir du XIXe, tandis qu’Oscar Wiilde boirait ses mots tout en portant une tasse de thé ou quelque verre d’absinthe à  sa bouche…

à© Corinne Bernard, septembre 2009. www.corinnebernard.com

Les places seront en vente dès le 15 septembre à  10h sur internet, à www.ticketmaster.es Ticketmaster (Tick Tack Ticket), par téléphone (902 15 00 25) et dans les points de vente habituels (Fnac, Carrefour…). Prix : 65 euros.